« Littérature et cinéma en Sardaigne » à La Duchère

On a longtemps affirmé que « la Sardaigne était une terre de poésie » et que
« la langue sarde est peu utilisée pour l’écriture en prose ». Pourtant, depuis
plus d’un siècle, le sarde ne cesse d’inspirer les romanciers.

Et ces romanciers
ne cessent d’intéresser les traducteurs français dont, pour le roman contemporain, Marc Porcu traducteur de Sergio Atzeni, Francesco Abate, Luciano Marrocu…C’est dire si ces romanciers sardes d’aujourdhui « parlent » aux lecteurs que nous sommes et comptent dans la littérature contemporaine !

L’envie d’approfondir notre connaissance de la littérature sarde et de découvrir les liens entre littérature et cinéma en Sardaigne, trouvera satisfaction avec l’initiative de Marc Porcu – d’organiser, en collaboration avec l’Institut culturel italien ainsi que les éditions La Fosse aux ours – et avec le partenariat de Ciné-Duchère et de la Bibliothèque, une journée « Littérature et cinéma en Sardaigne » à La Duchère.

ABATEFrancesco Abate est né en 1964 à Cagliari. Il est écrivain, journaliste et DJ.
En 1996, il publie une nouvelle : L’Oratorio, dans le cadre des Racconti di Celluloide (Alambicco). En 1998, il publie son premier roman Mister Dabolina chez Castelvecchi. En 1999, il est vainqueur du meilleur sujet pour le Prix Solinas avec Ultima di campionato. Le texte, adapté par Francesco Feletti, est mis en scène un an après au Théâtre La Cometa de Rome. En 2002, le réalisateur Lelio lecis en fait une pièce pour le Théâtre des Salines de Cagliari. En 2003 il publie son second roman : Il cattivo cronista chez Il Maestrale. Suivront ensuite plusieurs ouvrages dont deux avec Massimo Carlotto.
Francesco Abate est également journaliste professionnel : il écrit pour l’Union Sarde. En France, ont été traduits ses romans Ultima di campionato (Dernière journée de championnat) et Il cattivo cronista (Le chroniqueur sans cœur), par Marc Porcu pour la Fosse aux Ours.

Marc Porcu est un poète et traducteur d’origine sarde, animateur d’ateliers
d’écriture en Rhône-Alpes. Il est une figure familière de la bibliothèque de La
Duchère où il anime les ateliers d’écriture de l’action « Le Poème S’Affiche
à la bibliothèque » depuis 2007.

Articles tirés du magazine des bibliothèques ToPo et de l »institut culturel Italien de Lyon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s