Des mots dans la ville, la « citoyenneté culturelle »

des mots dans la ville

Action culturelle et langue française en Rhône-Alpes

Auteur collectif avec la participation des arTpenteurs pour « La Duchère : mobilisation générale ! »

éditions La Passe du vent, novembre 2006
128 pages ; 21 x 21 cm

Slam, rap, «criées publiques»… les dernières décennies auront partout vu éclore des formes nouvelles d’expression verbale. Jamais par ailleurs les ateliers d’écriture n’ont été aussi prisés. C’est un fait : la langue et les mots se trouvent aujourd’hui au coeur de nombreuses démarches artistiques ou pratiques sociales.
Dans le même temps, se sont mises en place, à l’échelle nationale comme dans certains territoires, des politiques culturelles prenant en compte la question linguistique. Avec, le plus souvent, un point commun : le constat qu’une action culturelle fondée sur le «partage de la langue» pouvait faciliter l’expression de populations souvent – au sens propre – «privées de parole». Et pouvait aussi contribuer à une plus grande cohésion sociale, en rapprochant des publics que leurs spécificités socio-économiques, leurs origines, leurs niveaux de formation empêchent de se rencontrer.

À l’aide d’exemples pris dans la région Rhône-Alpes et d’entretiens avec des professionnels, des universitaires ou des représentants des pouvoirs publics, le présent ouvrage a pour ambition d’aider à mieux cerner les contours d’un débat complexe, structuré autour de trois questions :
° «la langue, un levier pour l’accès à la culture ?» ;
° «la langue, un stimulant pour la création artistique ?» ;
° «la langue, un atout pour le dialogue entre les cultures ?».

Enjeu de ce débat, à l’échelle locale ou universelle : la «citoyenneté culturelle», tout simplement.

« Depuis 2004, Patrice Vandamme et Mireille Antoine avec le projet « La Duchère : Mémoire vivante », ont entrepris de montrer que les Duchérois ne sont pas tous des sédentaires rivés au pied de leurs barres. Poussés par la curiosité et le désir de rencontres, certains filent dès qu’ils le peuvent à l’autre bout du monde. D’autres venus de loin, ont soif de rentrer au pays chaque été. »

Extrait du livre

Vous souhaitez acheter l’un de nos livres ?

Contactez-nous

Les arTpenteurs
308 avenue Andreï Sakharov
Lyon, 69009
France
<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :