POÉSIE

ALLONS DANS LES RUES DU MONDE

poésie jeune public

AUCUNE ÉPONGE NE PEUT ABSORBER TOUTE L’EAU DU MONDE

poésie aquatique

L’ATTRAPE DEDANS

Henri Michaux

POÉMUZIQUE

Dans les rues du monde on peut lire comme le rêveur lit la nuit : les yeux fermés.

Des chemins de traverse nous entraînent en Poésie, on écoute des poèmes qui nous disent le voyage, l’enfance des mots, le jeu avec la langue et l’écriture, le monde.

D’autres poèmes abordent de façon sensible les thèmes de l’identité comme de l’altérité, la diversité des cultures, mais aussi la guerre, l’exil.

Les deux comédiens vous embarquent en famille sur leur île pour écouter ces pépites de poètes publiés par des maisons d’édition engagées dans un travail de qualité dédié à la jeunesse comme Alain Serres et Rue du Monde, mais aussi Motus, Cheyne, le Farfadet bleu.

Équipe artistique
Montage des textes, mise en scène, interprétation : Mireille Antoine & Patrice Vandamme

Durée : 50 minutes
Différentes versions à partir de 6 ans.
Lecture techniquement autonome (Dispositif scénique, lumières, son)

Miroir de la vie humaine, l’élément liquide, sous ses formes les plus inattendues, a toujours inspiré les poètes.

Ce spectacle explore les infinis paysages de l’eau : de la source à l’embouchure, ruisseau, rivière ou fleuve, étang, mer ou océan, glace, pluie… Goutte d’eau, flaque, eau du bain, eau d’arrosage, crue, vague, neige, nuage, iceberg…

Ces poèmes ont été dénichés dans les littératures classiques et contemporaines d’Europe et d’Amérique.
L’eau dans tous ses états influe sur notre réalité, notre vision du monde et notre imaginaire. « Le rêve a besoin d’eau ! ».

Avec une clef de cristal
ouvrir une serrure de givre
entrer dans le temps
qui n’est pas le temps
comme de l’eau pure
versée dans l’eau pure

Claude Roy

La sélection de textes privilégie une grande diversité d’atmosphères et de sens donnés à la présence de l’eau, dans ses différentes fonctions et dimensions comme dans les différents lieux qu’elle investit.

Équipe artistique
Montage de textes, mise en scène, interprétation : Mireille Antoine & Patrice Vandamme
Univers sonore : Jean Millot
Lumières : Ludovic Micoud-Terraud
Production : les arTpenteurs

Durée : 50 minutes Lecture-spectacle techniquement autonome (Dispositif scénique, lumières, son)
Public : Différentes versions du spectacle à partir de 8 ans.

Les arTpenteurs crée pour le Printemps des Poètes, une lecture-spectacle intitulée « L’attrape dedans» permettant de découvrir ou redécouvrir l’œuvre poétique de Henri Michaux extraite des recueils « La nuit remue », « Lointain intérieur», « Ailleurs », « Passages », « Face à ce qui se dérobe », « A distance », « Face aux verrous », « La vie dans les plis ».

Bourlingueur de l’imaginaire, Henri Michaux s’est fait explorateur de l’Être et de ses états, du dehors et du dedans, créant une œuvre unique, essayant de capter l’énorme quantité de réalités que saisit la pensée quand elle fonctionne librement.

Henri Michaux, « l’homme qui tordait la langue », délivre au travers d’une sorte d’introspection inattendue des observations cocasses du corps, du rapport au monde et aux choses, jeu de forces obscures, combat intense pour être. Il surprend par ses inventions langagières et ses visions oniriques très concrètes, interroge avec humour l’ici et l’ailleurs, et nous intéresse avec jubilation à l’incompréhensible et l’inexplicable.

La mise en scène et l’interprétation vivante des comédiens, notamment avec le travail sur le « dire » feront résonner les textes, suggérant sans montrer, gardant des zones d’ombres, pour ouvrir chaque spectateur à ses images mentales, à ses interprétations.

Les deux comédiens seront accompagnés à l’accordéon par Didier Lassus, présent sur scène.
Des poèmes-affiches réalisés par des personnes de toutes générations seront dévoilés durant le spectacle.

Équipe artistique
Production : les arTpenteurs
Choix de textes, mise en scène, interprétation : Mireille Antoine & Patrice Vandamme
Accordéoniste (Compositions, arrangements, interprétation) : Didier Lassus
Scénographie: Mathieu Rousseaux
Lumières : Ludovic Micoud-Terraud

Durée : 50 minutes
Public :
tout public à partir de 8 ans
Spectacle techniquement autonome (Dispositif scénique et lumières)

LE CŒUR SOUDAIN PRIVÉ

René Char

LES ANIMAUX DE PRÉVERT

Jacques Prévert

ROULE MIRACLE

Jean Tardieu

LA VIE COMME ELLE VA

spectacle poésie-musique

Cette lecture-spectacle fait entendre l’une des plus grandes voix de la poésie française du XXème siècle.

L’œuvre de René Char est marquée par le souci de concision, la densité philosophique et l’art du fragment.
Le montage permet de découvrir le poète (1907-1988 ) dans ses révoltes et ses engagements, évoquant la guerre, l’amour, son accord avec la nature.

Cette lecture-spectacle se compose d’extraits de « Lettera Amorosa » et d’un grand nombre de poèmes et de proses, issus des recueils « Fureur et mystère » (1948 ) et « Commune présence » (1964 ), collection Poésie/ Gallimard.

La mise en scène – par l’interprétation des acteurs, les créations sonore et vidéo – permet d’entrer dans l’intimité du monde de René Char.

Équipe artistique
Production : les arTpenteurs & AliceA.
Montage, mise en scène, interprétation : Mireille Antoine & Patrice Vandamme
Création vidéo : Chantal Capelli & Jean-Pierre Maillet.
Univers sonore : Jean Millot
Décor: Mathieu Rousseaux
Lumières : Ludovic Micoud-Terraud

Durée : 1h
Public : A partir de 16 ans, adultes

D’après les poèmes de Jacques Prévert

Âne, pinson, grenouille, chat, souris, chien, oiseau, dindon, escargots, mouton, baleine, autruche, girafes, antilopes, renard, lièvre, cheval, lion…

Sur fond de velours rouge le spectacle fait la part belle à la figure de l’Animal très présente dans l’œuvre de Jacques Prévert, poète au parler vert employant spontanément la langue populaire pour mieux exprimer la révolte contre l’ordre, le dogme, et démasquer tous ceux qui font obstacle à la joie et à la liberté.

Sa poésie, volontiers visuelle, nappée d’un halo magique, est faite pour être dite. Elle rend en un éclair et avec tendresse toute la démarche sensible, fraîche et rayonnante de l’enfance, et donne voix à la sagesse et la facétie du gamin de la rue, que rien ni personne ne dupe.

Avec une délicieuse folie Jacques Prévert emploie phrases à tiroirs, jeux de mots, doubles sens, faux proverbes et sentences cocasses.

La mise en scène et l’interprétation vivante des comédiens, notamment avec le travail sur le « dire » feront résonner les textes, suggérant sans montrer, gardant des zones d’ombres, pour ouvrir chaque spectateur à ses images mentales, à ses interprétations.

Équipe artistique
Production : les arTpenteurs
Choix de textes, mise en scène, interprétation: Mireille Antoine & Patrice Vandamme
Lumières : Ludovic Micoud-Terraud

Durée : 45 minutes
Public : tout public, à partir de 6 ans.
Dispositif scénique et lumières : spectacle techniquement autonome.

« Roule Miracle » est une lecture-spectacle accompagnée à l’accordéon qui permet de (re)découvrir l’écriture cocasse et jubilatoire du poète Jean Tardieu.

Les textes choisis et adaptés sont extraits des recueils « Le fleuve caché », « L’accent grave et l’accent aigu », « La part de l’ombre» et « Margeries ».

Dans cette poésie insolite et accessible apparaissent des questionnements profonds sur l’existence.

Observateur de la vie, Jean Tardieu interroge avec humour l’ici et l’ailleurs, l’être et le non-être. C’est par un jeu avec le langage, le dédoublement de la personne qu’il nous intéresse à l’inexplicable, à l’absurdité du quotidien et du temps.

Pour cette création, la thématique « En rires » proposée par le Printemps des Poètes 2009 a orienté le choix des textes et la réalisation du montage.

La mise en scène et l’interprétation vivante des comédiens, notamment avec le travail sur le « dire » feront résonner les textes, suggérant sans montrer, gardant des zones d’ombres, pour laisser chaque spectateur ouvert à ses images mentales, à ses interprétations.

Des poèmes-affiches seront dévoilés durant le spectacle. Subtile manière de mettre en écho la poésie de Jean Tardieu à celle des participants à l’action artistique « Le poème S’affiche en Rhône-Alpes ».

Équipe artistique
Production : les arTpenteurs
Choix de textes, mise en scène, interprétation : Mireille Antoine & Patrice Vandamme
Accordéoniste (Compositions, arrangements, interprétation) : Didier Lassus
Scénographie, décor : Mathieu Rousseaux
Lumières : Ludovic Micoud-Terraud

Durée : 50 minutes
Tout public à partir de 8 ans

Pendant trois saisons, de 2013 à 2016, la compagnie les arTpenteurs a été accueillie en résidence artistique à l’hôpital gériatrique des Charpennes à Villeurbanne pour y mener le projet « Le Temps de la poésie ». Cette résidence a généré la création d’un livre-CD « La vie comme elle va. Le grand âge, le Temps de la poésie » qui se fait l’écho de parcours pluri-artistiques et, ce faisant, nous invite à porter un autre regard sur le grand âge.

Les artistes de la compagnie les arTpenteurs créent un spectacle à partir de ce livre. Les textes de poètes, comme ceux des résidents de l’hôpital sont interprétés par des comédiens et chanteurs, accompagnés de musique du répertoire et compositions originales.

Alors ici et dehors
deviennent le seul lieu
où la vie peut se dire
la vie comme elle va
la vie comme elle se vit
comme elle va jusqu’au bout.


Marc Porcu

des poètes : Marc Porcu, Mohammed Badawy, Hélène Cadou, René Char, François de Cornière, Charlotte Delbo, Paul Fournel, Bernard Friot, Arne Garborg, Jacques Izoard, Jean Joubert, Attila Jozsef, Charles Juliet, Jean-Pierre Lemaire, Cécilia Meireles, Henri Michaux, Saadiah Mufareh, Jean Portante, Mario Quintana, Sylvie Reff, Hamid Tibouchi, Tomas Tranströmer, Alain Veinstein, Paul Vincensini, Derek Walcott.

Et des poèmes des résidents de l’hôpital gériatrique des Charpennes écrits lors d’ateliers avec l’écrivaine Claudine Arnaud

Équipe artistique :
Production : les arTpenteurs
Montage de textes, mise en scène, interprétation : Mireille Antoine et Patrice Vandamme
Au piano : Paul-Henri Chomez
Photographies : Béatrice Ropers
Lumières :
Ludovic Micoud-Terraud

Fiche technique :
Durée : 60 minutes
Lecture-spectacle techniquement autonome (dispositif scénique, lumière, son)
Public : à partir de 10 ans

Option exposition :
Possibilité de coupler la venue du spectacle avec l’exposition « La vie comme elle va » devis sur mesure.


<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :