Aucune éponge ne peut absorber toute l’eau du monde

©A.Munoz

Télécharger le dossier du spectacle

Présentation

Voici la mer

La mer qui s’étire et s’agrippe aux rivages

La mer enveloppant les étoiles dans ses vagues (…)

Vicente Huidobro


(…) que la pluie est humide et que l’eau mouille et mouille !

mouille l’eau mouille l’eau mouille l’eau mouille l’eau

et que c’est agréable agréable agréable (…)

Raymond Queneau


Miroir de la vie humaine, l’élément liquide, sous ses formes les plus inattendues, a toujours inspiré les poètes.

Ce spectacle explore les infinis paysages de l’eau : de la source à l’embouchure, ruisseau, rivière ou fleuve, étang, mer ou océan, glace, pluie… Goutte d’eau, flaque, eau du bain, eau d’arrosage, crue, vague, neige, nuage, iceberg…

Ces poèmes ont été dénichés dans les littératures classiques et contemporaines d’Europe et d’Amérique.

L’eau dans tous ses états influe sur notre réalité, notre vision du monde et notre imaginaire. « Le rêve a besoin d’eau ! ».

Avec une clef de cristal

ouvrir une serrure de givre

entrer dans le temps

qui n’est pas le temps

comme de l’eau pure

versée dans l’eau pure

Claude Roy

(…) Ce soir

la pluie et moi

nous écrivons

ces vers moitié-moitié.

Miguel d’Ors

La sélection de textes privilégie une grande diversité d’atmosphères et de sens donnés à la présence de l’eau, dans ses différentes fonctions et dimensions comme dans les différents lieux qu’elle investit.

L’Océan sonore

Palpite sous l’oeil

De la lune en deuil

Et palpite encore,

Tandis qu’un éclair

Brutal et sinistre ,

Fend le ciel de bistre

D’un long zigzag clair (…)

Paul Verlaine

Quand devant toi

Tu as l’océan

Tu fréquentes les abords

De ton intérieur.

Eugène Guillevic

Sur une grande route, il n’est pas rare de voir une vague,

une vague toute seule, une vague à part de l’océan.

Elle n’a aucune utilité, ne constitue pas un jeu.

C’est un cas de spontanéité magique.

Henri Michaux

(…) Mais le silence déguisé de l’eau

s’affine dans les oreilles de la terre

comme s’il voulait capter un message

qui jamais ne fut écouté en entier.

Roberto Juarroz

Les auteurs viennent de différents horizons et sont issus des domaines contemporains ou classiques, donnant ainsi au montage une profondeur certaine ainsi qu’une grande variété de tons où l’humour et la magie pointent par moments.

Textes de :

Hans Christian Andersen, Miguel Angel Asturias, Italo Calvino, René Char, Pierre de Marbeuf, Robert Desnos, Miguel D’Ors, Eugène Guillevic, José Gutiérez, Vicente Huidobro, indiens Crees , Roberto Juarroz, Primo Lévi, Henri Michaux, Fernando Pessoa, Serge Pey, Raymond Queneau, Claude Roy, Jules Supervielle, Jean Tardieu , Paul Verlaine, Kenneth White


Equipe artistique

Production : les arTpenteurs

Durée : 50 minutes Lecture-spectacle techniquement autonome (Dispositif scénique, lumières, son)

Public : Différentes versions du spectacle à partir de 8 ans.

Montage de textes, mise en scène, interprétation : Mireille Antoine & Patrice Vandamme

Univers sonore : Jean Millot

Lumières : Ludovic Micoud-Terraud

Publicités