JEUNE PUBLIC

EN ROUTE ! BERCÉS PAR LE MONDE

berceuses et comptines en toutes langues. Théâtre de papier – Kamishibaï

HISTOIRES DU BRÉSIL

contes et théâtre de papier

«Un enfant part en voyage à travers l’Europe avec son oncle routier qui est passionné de langues. L’oncle a rencontré des gens de tous les pays du monde et il chante un peu dans toutes les langues. Ce voyage en camion, de Lyon à Istanbul, leur fait traverser huit pays, et nous fait découvrir dix-huit berceuses et comptines en dix-sept langues du monde entier.»
Deux interprètes, chanteuse et comédien, ont imaginé cette histoire qu’ils content autour d’un théâtre de papier qu’on appelle kamishibaï, dans lequel se succèdent vingt illustrations réalisées par Carmen Guerre pour ce spectacle.
Accompagnée de son accordéon, la chanteuse Marion Cordier a exploré musicalement des berceuses et comptines de tous les continents dans leurs langues d’origine. Elle nous fait découvrir ce répertoire avec sa traduction.
Ce spectacle musical nous ouvre sur l’écoute des langues.
Suivi ou non de la scène ouverte décrite ci-dessous, le spectacle encourage les parents à trans- mettre leur langue maternelle aux enfants, dès le plus jeune âge.
Il valorise toutes les langues, qu’elles soient régionales ou étrangères, en lien avec la langue qui nous relie, le français, langue du récit du spectacle.

OPTION: Scène ouverte participative de berceuses et comptines en toutes langues
La représentation peut être précédée d’ateliers multilingues avec des habitants (par exemple parents et enfants) qui se préparent ainsi, avec l’accompagnement d’un artiste du spectacle, à choisir puis interpréter une comptine ou une berceuse de leur répertoire familial dans une scène ouverte participative qui suit le spectacle.
Ces ateliers de mise en voix se déroulent avec le partenariat des structures locales qui accueillent les jeunes enfants, ou mènent des actions de soutien à la parentalité.

Notre théâtre de papier-Kamishibaï :
Kamishibaï signifie littéralement «théâtre de papier»; c’est une technique de contage d’origine japonaise basée sur des images qui défilent dans un théâtre de table, à trois portes. Notre théâtre de table se compose d’un ensemble de vingt illustrations originales racontant une histoire. Chaque dessin illustre un épisode du récit. Ils sont introduits dans le théâtre de table et manipulés par les interprètes.
Quand les volets du théâtre de table s’ouvrent, le public découvre les illustrations qui se succèdent tout au long du spectacle.

Quelques images et extraits de la narration :

«Faut d’abord passer à la pompe. C’est que c’est pas la porte à côté la Turquie. Va en falloir du gasoil mon petit (…) Dis donc gamin tu as étudié l’Europe en géographie ? (…)»
Illustration n°4

«On a traversé l’Italie… puis l’Autriche… et le soir avec Ninni -le chien- on est allé casser la croûte chez Ivana, en Moravie. Ivana c’est l’une des nombreuses cantines de tonton. Des bises et des poignées de mains à toutes les tables (…)»
Illustration n°10

«Pendant que tonton discute avec le mécano, moi je discute avec Ninni, mon chien. (…) on va faire une comptine. On se met par deux, on prend la patte de son voisin : Petit oiseau d’or et d’argent …»
Illustration n°14

«La mer… et de l’autre côté, qu’y a t-il de l’autre côté de la mer ? Que caches-tu mer de l’autre côté ? …»
Illustration n°20


Équipe artistique :
Création : Les arTpenteurs
Conception spectacle et texte : Marion Cordier & Patrice Vandamme
Chant/accordéon : Marion Cordier
Direction artistique/comédien/jeu : Patrice Vandamme
Illustrations : Carmen Guerre
Construction du Kamishibaï : Jean-Paul Vandamme
Crédit photos : Alain Munoz
Ateliers de préparation scène ouverte : Marion Cordier et/ou Patrice Vandamme

Dénichées dans le répertoire traditionnel, les Histoires du Brésil vous plongent dans l’univers malicieux de la mythologie brésilienne.
D’étranges personnages et animaux peuplent ces cinq contes d’origines amérindienne, africaine et européenne adaptés par Odile Bertotto et Patrice Vandamme.

L’océan, le fleuve et la grande forêt amazonienne sont leur terrain de jeu.

En scène, les deux comédiens incarnent et font vivre tous les personnages, restituant par leur jeu les émotions, l’humour et la magie des contes.
La manipulation des figures de papier et du livre-décor, la musique et les chants brésiliens soutiennent le récit pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Équipe artistique
Adaptation, mise en scène, jeu, chant : Odile Bertotto et Patrice Vandamme
Avec la complicité de Mireille Antoine pour la direction d’acteurs
Assistant à la mise en scène : Alain-Serge Porta
Théâtre de papier, décors, visuels : Carmen Guerre
Costumes : Agathe Trottignon
Univers musical : Benoît Eyraud
Construction du castelet, lumières : Ludovic Micoud‐Terraud

Spectacle techniquement autonome
Tout public à partir de 5 ans
Durée : 50 min
Version adaptée à partir de 3 ans Durée : 30 min (nous contacter pour ce dossier de présentation)



PETITS CONTES RUSSES

théâtre d’ombre et théâtre de papier

LES ANIMAUX DE PRÉVERT

Jacques Prévert

Deux contes traditionnels
Un castelet à plusieurs fenêtres
Une comédienne chanteuse, un comédien
deux marionnettes à gaine
vingt personnes
pour voyager
avec gourmandise et férocité
dans l’univers de la Russie

Kolobok / théâtre d’ombres
Le petit pain rond (Roule galette Russe) qui chante pour ne pas être mangé.
Baba – Yaga / théâtre de papierÂne, pinson, grenouille, chat, souris, chien, oiseau, dindon, escargots, mouton, baleine, autruche, girafes, antilopes, renard, lièvre, cheval, lion…


La sorcière mangeuse d’enfants, évidemment !
Boris et Anouchka / Marionnettes à gaine
deux petits ours qui partagent avec nous la peur et le plaisir d’écouter des contes.

Durée : 45 min
Public : Tout public, à partir de 4 ans.

Équipe artistique
Interprétation : Odile Bertotto et Patrice Vandamme
Musiques : Christophe Roche et chants russes.
Conception : Jean-Louis Prébet (Compagnie des Balmes).

D’après les poèmes de Jacques Prévert

Sur fond de velours rouge le spectacle fait la part belle à la figure de l’Animal très présente dans l’œuvre de Jacques Prévert, poète au parler vert employant spontanément la langue populaire pour mieux exprimer la révolte contre l’ordre, le dogme, et démasquer tous ceux qui font obstacle à la joie et à la liberté.

Sa poésie, volontiers visuelle, nappée d’un halo magique, est faite pour être dite. Elle rend en un éclair et avec tendresse toute la démarche sensible, fraîche et rayonnante de l’enfance, et donne voix à la sagesse et la facétie du gamin de la rue, que rien ni personne ne dupe.

Avec une délicieuse folie Jacques Prévert emploie phrases à tiroirs, jeux de mots, doubles sens, faux proverbes et sentences cocasses.

La mise en scène et l’interprétation vivante des comédiens, notamment avec le travail sur le « dire » feront résonner les textes, suggérant sans montrer, gardant des zones d’ombres, pour ouvrir chaque spectateur à ses images mentales, à ses interprétations.

Équipe artistique
Production : les arTpenteurs
Choix de textes, mise en scène, interprétation: Mireille Antoine & Patrice Vandamme
Lumières : Ludovic Micoud-Terraud

Durée : 45 minutes
Public : tout public, à partir de 6 ans.
Dispositif scénique et lumières : spectacle techniquement autonome.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :